Les différences les plus notoires entre mes camarades de lycée et ma pomme (hormis l'age bien évidemment) sont variées:

  • Le niveau des ceintures de nos jeans: les miennes sont au dessus de mes fesses, les leurs en dessous (voir.... très en dessous)
  • Notre façon de nous exprimer:

mes camarades:

- yoooo, tema la fraicheur elle est trop bonasse. 

- stave !

 oim (ben oui je m'adapte):

- ho regarde la fille là bas elle est jolie mais un peu crâneuse. 

- ça m'est égale

  • Nos goûts picturaux: Non je n'irai pas à l'atelier Manga le jeudi à l'heure de la cantoche et oui je comprends qu'ils trouvent que Fra Angelico est vraiment ringard !
  • Notre respect des horaires: si j'ai 3 secondes de retard au cours.... j'en suis malade. Ils sèchent allègrement les cours de math et d'économie et ne s'en font pas plus que cela. 
  • Ce que l'on mange à la cantoche : j'essaie de faire E Q U I L I B R E R: quand il y a des féculents comme garniture, je prends des crudités en entrée et un fruit en dessert. Plateau d'un de mes camarades: Taboulé, couscous avec des boulettes et des merguez, gâteau de riz et 3 morceaux de pain !!
  • Notre sens du "must to have": Je n'ai pas de casquette de rappeuse portée visière derrière ni le dernier Iphone mais eux n'ont pas la calculatrice Casio Lycée (celle qui permet de tracer les droites affine !)

Mais en fait notre plus grande différence transperce dans la réponse apportée à la question que tous nos profs nous ont posée : "Pourquoi passer un cap ou un bac pro cuisine ? "

Ma réponse prend plusieurs minutes:  j'explique mon parcours, mon projet, ma volonté de me professionnaliser, mon envie d'y arriver ....

La leur tient en 3 secondes:  "Parce que ma mère (mon père, mon frère, mon prof de 4ème au choix)  m'a dit d'y aller"

La motivation c'est ça notre plus grande différence ! 

Ils ont 15 ou 16 ans, ont été orientés au petit bonheur la chance (l'expression n'est pas vraiment appropriée) n'ont aucune idée de ce qu'ils voudront faire plus tard, de ce qu'ils aiment ou pas; ils n'ont pas de diplôme. Qui va les aider à trouver leur voie ?