phedre

Heure du dejeuner, cantine du lycée, 150 jeunes en train de se substanter, voila pour le décor de la tragédie. 

Un premier hurlement, puis un deuxieme, un attroupement qui se forme, des injures qui volent, des garçons qui rigolent. Au centre du cercle deux jeunes filles ; L'une a le visage en sang, griffé par les ongles manucurés de la seconde. La première empoigne l'autre par les cheveux, la tire en arrière et lui colle une baffe magistrale en la traitant de "pute". 

Sujet du duel ? Un garçon dont l'une et l'autre se sont amourachées.... une histoire de jalousie banale pour laquelle deux jeunes filles n'hésitent pas à en venir aux poings. 

Elles ne se battent pas pour rire .... il a fallu 2 surveillants pour les séparer. 

Tragédie classique.... Drame passionnel.... Phèdre des temps modernes....

Il y a 25 ans quand une pétasse draguait mon amoureux du moment.... sur les bons conseils de ma mère  (Maman, je sais que tu me lis donc ne hurle pas !) je me redressais, la toisais de haut et surtout jouais l'indifférente,  celle qui n'en avait rien à faire ... meme si j'avais le coeur brisé ! 

Ben je me demande si tout compte fait, je n'aurais pas du, moi aussi, la provoquer en duel et lui arracher les yeux .... parce que dans mon lycée cet après-midi, celle qui galochait "à bouche que veux-tu" le Don Juan volage c'etait la jalouse dechainée :-)